Envie de faire un saut dans le temps l’espace de quelques jours ? Avec son charme intemporel, la ville flamande de Bruges possède est une destination phare en Belgique. Déambuler dans les ruelles médiévales en suivant les canaux de celle qu’on surnomme la Venise du Nord est une expérience unique.

Si vous vous demandez que faire à Bruges et souhaitez expérimenter le meilleur de la ville et de ses environs, ce guide est fait pour vous. Vous y trouverez toutes les infos pour y aller en train, en plus de notre sélection des lieux incontournables à visiter et d’idées d’excursions à la journée autour de Bruges.

Comment aller à Bruges en train ?

Capitale de la Flandre occidentale, Bruges est située à moins d’une heure de train de Bruxelles, la capitale belge. Il n’est pas très intéressant de s’y rendre en voiture car la vieille ville est principalement piétonne et le prix des parkings est élevé.

Depuis Paris, le trajet en Thalys prendra moins de 3 heures avec une correspondance à Bruxelles-Midi. Depuis Lille, il faut compter 2 heures en passant par la gare de Courtrai (Kortrijk en flamand).

Que faire à Bruges : les meilleures activités

Bons baisers de Bruges

La meilleure façon de découvrir Bruges est de se balader. Pourquoi ne pas suivre les traces de Colin Farrell et Brendan Gleeson et profiter d’un petit goût hollywoodien dans le plat pays ? L’Office du tourisme de Bruges propose un itinéraire spécial « Bons baisers de Bruges » (In Bruges en version originale) qui vous mène dans les lieux clés du film. Vous pouvez télécharger directement cet itinéraire sur leur site pour découvrir les principaux emblèmes de la ville dont l’incontournable beffroi et la place du Marché.

N’hésitez pas à agrémenter votre itinéraire de quelques détours car Bruges est la ville idéale pour se perdre au gré de vos envies. Bon à savoir: si vos pieds commencent à vous faire souffrir, vous trouverez toujours une calèche à portée de vue.

Détour par le béguinage

Fondé en 1245, le béguinage (de son nom complet Béguinage princier Ten Wijngaarde) vaut la peine d’y passer quelques minutes voire un peu plus. Ses petites maisons blanches rangées autour d’un jardin silencieux en font un lieu à part, qui respire la quiétude.

Aujourd’hui habité par des religieuses, le béguinage abritait à l’origine des femmes qui vivaient seules sans pour autant être officiellement liées à l’Église. La pratique était plutôt avant‑gardiste dans une société encore fortement patriarcale à l’époque.

À quelques encablures du béguinage, le lac Amour, haut lieu du romantisme à Bruges, constituera une petite parenthèse champêtre bienvenue au cours votre journée.

Se laisser glisser le long les canaux

Loin d’être un cliché, le tour en bateau sur les canaux est un incontournable pour visiter Bruges et ce, pour deux raisons.

D’une part, après votre balade à pied, vous serez bien content de vous asseoir et de vous laisser guider (surtout si vous avez pris la peine de monter les 366 marches du beffroi…) D’autre part, c’est la meilleure manière de découvrir la Venise du Nord. L’espace de quelques heures, jouez donc au parfait touriste au fil de l’eau.

Si votre budget le permet, il est possible de réserver un bateau rien que pour vous et d’avoir une visite guidée privée.

Déguster une pinte à la brasserie du Halve Maan

C’est la seule brasserie traditionnelle encore en activité dans le centre de Bruges. Il vous faudra réviser votre flamand avant de vous y rendre pour déguster la fameuse Brugse Zot (en français : le fou de Bruges) et la Staffe Hendrik. La visite guidée de la brasserie dure moins d’une heure et devrait satisfaire votre curiosité quant au processus de fabrication de ces bières traditionnelles.

Un musée ? Choisissez plutôt celui de la frite

Bruges regorge de musées intéressants. Certes, les amateurs de peinture flamande devront impérativement visiter le musée Groeninge, mais nous, on préfère largement le musée de la frite (Frietmuseum dans sa version originale). La frite est en effet un incontournable de la belgitude et la visite du musée vous permettra enfin d’apprendre comment réaliser la frite parfaite. Et n’allez surtout pas dire à nos amis belges que la frite est française…

Que faire à Bruges en hiver ?

Vous n’avez pas la chance de visiter la ville au printemps ? Rassurez-vous, Bruges est également une excellente destination pour un city trip hivernal. Pour autant que vous soyez bien équipés, l’ambiance particulière de la ville et sa brume environnante vous envelopperont de mystères. Petit bonus pour les courageux : Bruges accueille dès la fin novembre un festival de sculptures de glace qui vaut le détour. Si le froid est intense, il est même parfois possible de patiner sur le canal reliant Bruges à Damme. Vous pourrez ensuite déguster un délicieux chocolat chaud traditionnel au Old Chocolate House, une véritable institution.

Que faire autour de Bruges : idées d’escapades à la journée

Envie de changer d’air ? Voici nos propositions pour vous dégourdir les jambes et prévoir quelques excursions si votre séjour à Bruges se prolonge.

Knokke-Heist et la réserve naturelle du Zwin

Knokke-Heist (Knokke pour les intimes) est une station balnéaire incontournable dans le plat pays. C’est un peu le Touquet local, Brigitte en moins. Réputée huppée, Knokke est une destination idéale pour faire un peu de shopping ou découvrir les nombreuses galeries d’art qui s’y sont implantées.

Si le temps le permet, vous pourrez également profiter de la côte belge sous le soleil, voire faire trempette en mer du Nord. Pour le déjeuner, les croquettes aux crevettes sont un incontournable de la gastronomie belge.

Au départ de Knokke, louez des vélos ou un cuistax (c’est comme cela que nos voisins belges appellent les rosalies) pour aller visiter la réserve naturelle du Zwin, véritable sanctuaire pour les oiseaux du littoral. Si vous êtes avec des enfants ou si vous vous sentez d’humeur gourmande, un détour chez Siska pour déguster une gaufre traditionnelle est indispensable.

Pour se rendre de Bruges à Knokke, le trajet en train prend moins d’une demi-heure. Il est donc très facile d’y passer la journée.

Visiter Gand, ses marchés et goûter ses frites de luxe

Gand (ou Gent en flamand) est souvent oubliée des touristes qui se limitent à Bruges ou à la capitale du diamant, Anvers. Et pourtant, la ville des Comtes de Flandres est un bijou d’architecture qui regorge d’activités sympas. Si le Gravensteen (château des Comtes) est un must, pensez également à faire un tour sur les marchés. Gand est connu pour son marché aux puces (le vendredi et le samedi de 8h à 13h et le dimanche jusqu’à 14h), ainsi que son marché aux fleurs (le dimanche matin dès 7h, sur le Kouter).  La ville abrite aussi une université et propose donc une vie nocturne très sympa pour ceux qui souhaitent prolonger l’expérience.

Si vous n’y passez que la journée, allez faire un tour au Frites Atelier de Sergio Herman, chef d’origine hollandaise multi-étoilé. Pour quelques euros, vous aurez l’occasion d’y déguster la traditionnelle barquette de frites version luxe. Vous reprendrez bien un peu de truffe avec vos frites ?

Le trajet en train de Bruges à Gand a une durée inférieure à 30 minutes. La ville de Gand compte deux gares, il est plus simple de voyager vers la gare principale : Gent-Sint-Pieters.

Prendre le temps de (re)découvrir la capitale belge, Bruxelles

Bizarrement, beaucoup de voyageurs évoquent Bruges avant Bruxelles lorsqu’on leur parle de la Belgique. Alors que la capitale belge vaut à elle seule largement le détour. Si vous aimez les défis, il est possible d’y passer une journée marathon au départ de Bruges.

Ceci dit, il faudra probablement vous cantonner au centre-ville et environs. Parmi les incontournables, on citera bien entendu la Grand-Place et le Manneken Pis, le Palais royal, les Galeries de la reine ainsi que le quartier du Sablon et ses antiquaires.  Un passage par le restaurant du MIM, le musée des instruments de musique (connu pour son brunch) est une étape bienvenue pour profiter de la vue panoramique sur la ville. Si vous avez le temps, rendez-vous au Cinquantenaire pour visiter l’un ou l’autre musée ou profiter d’une pause shopping avenue Louise.

Bruxelles et ses trésors d’art déco mérite bien un city trip à part entière. Cependant, si le temps vous manque, pensez à bien planifier votre itinéraire pour en profiter au maximum. Le trajet en train entre Bruxelles et Bruges prend moins d’une heure. Il est plus simple de descendre à la gare de Bruxelles Central.

Autres excursions autour de Bruges

Que vous soyez nature ou plutôt histoire, il y a bien d’autres activités à faire autour de Bruges. Parmi les favorites, on retiendra la visite d’Ypres et des champs de bataille de la Première Guerre mondiale ainsi qu’une promenade le long des canaux, à vélo ou à pied, jusqu’à la ville de Damme.

Vous vous sentez d’humeur casanière ? Rassurez-vous, il est facile de passer deux ou trois journées entières à Bruges sans voir le temps passer.

 

Avec son charme et son architecture unique, la ville de Bruges saura charmer un public varié. De plus, elle constitue un excellent point de départ pour visiter les environs, en Flandres et en Belgique. Ceci dit, il sera difficile de quitter la ville sans acheter un petit napperon en dentelle, véritable spécialité de Bruges. Rassurez-vous, à défaut de trôner dans votre salon, il fera sûrement un cadeau idéal pour votre grand-mère ou une grand-tante de passage.