SNCF
OUIGO

Les meilleurs prix pour des centaines de transporteurs

Des millions de voyageurs nous utilisent chaque jour

Voyagez vers des milliers de destinations, dans 45 pays

Aujourd’hui, près de la moitié des billets vendus sur Trainline sont des e-billets. Lancé il y a un peu plus d’un an par SNCF, ce service est proposé sur la plupart des trajets en TGV et est actuellement expérimenté sur certains trains Intercités. Il se généralise progressivement.

Le e-billet, c’est quoi ?

C’est un billet de train dématérialisé. Quand vous achetez un e-billet, les détails de votre voyage — train, nom, date de naissance, etc. — sont enregistrés dans le système de réservation SNCF.

Si on poussait la logique jusqu’au bout, on pourrait s’arrêter là : vous pourriez monter dans le train sans autre document que votre carte d’identité. Au moment du contrôle, le chef de bord retrouverait votre « billet » dans son ordinateur simplement avec votre nom et votre date de naissance. Génial, non ? L’ennui avec cette méthode, c’est que contrôler les passagers prendrait un temps fou. De quoi relire l’intégrale de Oui-Oui. Ou de Michel Onfray. Ou les deux.

La « confirmation e-billet » règle ce problème. Il s’agit d’un document — un fichier PDF pour être exact — qui vous est envoyé par email juste après votre achat. Vous pouvez l’imprimer chez vous ou au bureau. Lors du contrôle, le chef de bord scanne le code-barres 2D qui se trouve sur la confirmation e-billet et retrouve instantanément la trace de votre réservation.

Pour les détenteurs d’une carte Grand Voyageur ou d’un abonnement forfait, c’est encore plus simple : le code-barres 2D se trouve sur la carte. Il n’y a rien à imprimer.

Ce qu’on aime dans le e-billet :

  • Plus besoin de retirer son billet aux bornes.
  • Plus besoin de composter son billet : finies les files d’attente au bout du quai, finis aussi les insupportables « retournez votre billet ».
  •  Perdre son billet n’est plus un drame, vous pouvez imprimer votre confirmation e-billet autant de fois que vous le souhaitez.
  • Quand vous annulez votre billet, vous n’avez plus besoin de nous le renvoyer et nous pouvons vous rembourser tout de suite. Rien que pour ça, le e-billet, c’est bien.

Ce qu’on aime moins :

  • Le e-billet est nominatif et incessible. Il n’est plus possible de le revendre à quelqu’un d’autre. C’est surtout embêtant pour les billets Prem’s.
  • La disparition du compostage a un effet pervers : le e-billet n’est plus échangeable ni remboursable après le départ du train. Sur certains tarifs, il reste cependant possible d’annuler ou d’échanger son billet dans les 2 heures qui suivent le départ du train.

Et après ?

Depuis fin juin, le e-billet est disponible pour la majorité des tarifs sur les lignes internationales suivantes :

  • Paris - Luxembourg
  • France - Bruxelles (TGV uniquement)
  • France - Genève (y compris Lyria)
  • France - Espagne (TGV uniquement)

Les trains Intercités s’y mettent aussi : depuis le 5 juillet, le e-billet est proposé pour certains tarifs sur les lignes Paris - Troyes, Paris - Nevers et Nantes - Bordeaux.

Courant septembre 2011, ce sera au tour des TER de l’axe Mâcon - Dijon, uniquement dans le cadre de trajets avec correspondance.

Au départ, le e-billet devait remplacer le billet classique à l’horizon 2013 mais il se semble que SNCF a un peu d’avance sur son calendrier initial. Nous ne pouvons que nous en réjouir.

 

Vos billets dans Passbook, code-barres compris

Désormais, vous allez pouvoir retrouver vos billets de train dans Passbook avec le code-barres qui permet au chef de bord de scanner et contrôler votre titre de transport. La totale. Pour en profiter, activez l’option Passbook dans vos préférences Trainline.

Aujourd’hui, le billet de train dans Passbook est possible pour les trajets suivants (dans les deux sens) :

  • Paris – Aix-en-Provence-TGV
  • Paris – Arras
  • Paris – Avignon-TGV
  • Paris – Clermont-Ferrand
  • Paris – Douai
  • Paris – Lille-Flandres
  • Paris – Lyon-Perrache
  • Paris – Lyon-Part-Dieu
  • Paris – Marseille-St-Charles
  • Paris – Milan-Porta-Garibaldi
  • Paris – Montpellier
  • Paris – Nantes
  • Paris – Nevers
  • Paris – Nîmes
  • Paris – Rennes
  • Paris – Strasbourg
  • Paris – Valence-TGV

 

Passbook vs. carte Voyageur

Si vous avez une carte Voyageur vous continuerez à recevoir vos mémos Passbook comme avant, sans code-barres.

Destinations populaires en train avec un e-billet