Besoin de fuir l’agitation du quotidien, ou tout simplement de faire une expérience hors du commun ? Un voyage en solo est idéal pour vivre des expériences agrémentées de rencontres, de sortir de sa zone de confort et de se laisser surprendre par l'inconnu. Avec ses multiples facettes, le Vieux Continent se prête parfaitement à une évasion dépaysante : Berlin l'authentique, Lisbonnela mélancolique, Bilbao la folklorique, Göteborg la chaleureuse ou Lyon la capitale gastronomique ? Faites votre choix parmi ces 5 meilleures destinations en Europe qui regorgent de lieux propices aux rencontres pour les globetrotteurs qui voyagent seul.

1. Voyager seul à Berlin

Réputée pour son patrimoine historique datant de la Seconde Guerre mondiale et de la période de la Guerre froide ainsi que pour son esprit avant-gardiste, Berlin est une excellente destination si vous voyagez seul pour la première fois. Facilement accessible depuis toutes les grandes villes européennes, la capitale allemande permet également de rayonner vers de nombreuses métropoles de l'Europe de l'Est. Si vous venez de la capitale française, un trajet en train de Paris à Berlin prendra un peu moins de 9 heures avec une correspondance à la gare de Francfort sur le Main.

Les caractéristiques les plus marquées de Berlin sont ses quartiers aux identités très individuelles et les grandes distances à parcourir. Notre conseil : préparez bien votre voyage en vous renseignant sur le site de l'Office de tourisme à Berlin sur les pass touristiques valables dans les transports en commun et les musées. Lieu de rencontres francophones, l'Institut français à Berlin possède un agenda culturel bien rempli : entre soirées théâtre, vernissages et concerts, c'est tout un programme favorisant les échanges qui se déroule sur le Kurfürstendamm, le boulevard le plus populaire de la capitale allemande. En plus les auberges de jeunesse ne manquent pas, vous êtes sûr de faire des rencontres une fois sur place. 

2. Voyager seul à Lisbonne

Destination de voyage classique, la capitale du Portugal est une des meilleures destinations pour partir seul ! Flixbus, par exemple, propose de nombreux trajets vers Lisbonne depuis la France (avec un peu de chance, vous pourrez faire vos premières rencontres durant le trajet). Une fois sur place, vous constaterez rapidement que la ville fourmille d'attractions... et de touristes francophones. À l'heure du repas, ne vous étonnez pas d'entendre vos voisins de table s'entretenir dans votre langue maternelle : l'occasion pour échanger des conseils et des bonnes adresses, comme le restaurant Oficina do Duque, par exemple. Délicieux et abordable, il est situé dans le Bairro Alto, un quartier populaire qui se dévoile surtout à la tombée de la nuit. L'un après l'autre, ses petits bars intimistes ouvrent leurs portes aux voyageurs avides de bonne ambiance. Le Chiado est le quartier voisin du Bairro Alto : de jour, les sites qui valent le déplacement sont le Belvédère de Saint-Pierre d'Alcantara, le couvent du Carmo et l'église Saint-Roch.

Pour s'imprégner de l'histoire séculaire de la ville, rien de tel que le quartier de Belém : le cloitre du Monastère des Hiéronymites est d'une beauté architecturale qui laisse bouche bée (pas grave du tout, vous voyagez seul...). Après la visite, nous conseillons une adresse plus triviale mais pas moins incontournable : la boutique de Pasteis de Belém !

3. Voyager seul à Bilbao

Vous n'avez pas trouvé d'âme sœur pour partir en weekend vers Bilbao ? Peu importe ! Il suffit de prendre votre petit déjeuner dans un café local, et vous y serez rapidement accueilli comme un habitué. Le Bohemian Lane, par exemple, propose jus frais et viennoiseries dans un cadre chaleureux, où les habitants du quartier aiment se retrouver pour une pause-café. Une fois rassasié, commencez votre tour des sites culturels par le spectaculaire musée Guggenheim, à 20 minutes à pied. De là, longez les quais du Nervión pour rejoindre San Francisco, le quartier hipster. Dans un charmant décor de brocante, le Peso Neto est l'adresse du coin pour déguster des pintxos, les tapas locales. De l'autre côté du fleuve, le centre historique Casco Viejo abrite de nombreuses boutiques artisanales et des monuments patinés, telle la cathédrale de Santiago ou l'église San Antón. La mer étant également à proximité, c'est l'occasion de faire une randonnée en vélo sur l'itinéraire côtier qui mène vers San Sebastian.

Située à 150 km seulement de la France, la capitale du Pays Basque est accessible en train et en bus depuis de nombreuses villes européennes : comptez 12 h 30 pour un trajet Marseille - Bilbao, un peu plus de 5 h pour aller de Madrid à Bilbao, et 4 h 22 pour joindre Hendaye, à la frontière française.

4. Voyager seul à Göteborg

La Suède est un pays où vous pouvez partir l'esprit tranquille. Les habitants étant réputés pour leur hospitalité, voyager en solo sur l'archipel suédois ne sera pas synonyme de solitude ! Partez par exemple pour Göteborg, métropole universitaire de premier plan avec des airs de petite ville de province. Même pour voyager seul dans la région, aucun souci : la gare centrale Nils Ericson est un grand nœud urbain reliant les villes de Norvège et de Suède entre elles (et au reste des pays d'Europe). À Göteborg, tout est proche, et si une fois n'est pas coutume, le tramway vous y amène. Ainsi, vous pourrez faire le tour des musées sans vous perdre : situé dans le centre-ville, le Konstmuseum côtoie le musée municipal de Göteborg et le Musée Röhsska, consacré au design. La nature est aussi omniprésente à Göteborg : le jardin botanique et le parc de Slottsskogen sont les lieux de balade privilégiés des locaux.

La côte ouest de la Suède étant également renommée pour ses fruits de mer, embarquez à bord d’un ferry pour les îles de Styrsö et de Brännö, ourlées de plages de sable fin, et profitez-en pour goûter au Räksmörgås (tartine aux crevettes) et au Gravad Lax (du saumon cru mariné).

5. Voyager seul à Lyon

La troisième plus grande ville de France est une destination conviviale et accueillante (en même temps, comment pourrait-il en être autrement dans la capitale de la gastronomie ?) Décider où manger peut s'avérer difficile, à moins de tester les incontournables : le café du musée Gadagne pour le brunch dominical, le Vivarais pour un déjeuner ou un dîner dans un « bouchon lyonnais », et pour du sucré entre deux visites, la Terre Adélice, le glacier lyonnais par excellence. Visitez également les Halles de Lyon Paul Bocuse, pour un programme culinaire accompli. En soirée, rien de plus pittoresque qu'une sortie sur les quais et un cocktail sur une péniche.

Située au confluent du Rhön et de la Saône, Lyon possède aussi une presqu'île, que vous pouvez admirer depuis la colline de la Croix-Rousse. En plus de monuments historiques innombrables, Lyon attire les voyageurs et voyageuses solo pour ses espaces verts comme le parc de la Tête d’Or mais aussi pour ses festivals : les Quais du Polar fin mars, les Nuits Sonores en mai, les Nuits de Fourvière juin-août et le Festival Lumière en octobre. De plus, Lyon est tellement facile d'accès : un trajet en train Paris - Lyon dure moins de deux heures !

Alors, quelle ville de notre liste allez-vous choisir pour voyager seul ? Faites votre choix, et embarquez à bord d’un train ou d’un bus en vous laissant griser par un sentiment de liberté avant même d'arriver à destination.