Voyager en Italie en train pour rejoindre la ville de Venise, c’est facile. Vous vous levez le matin à Paris et vous vous couchez le soir à Venise. Comptez dix heures pour effectuer le voyage Paris - Venise, avec une correspondance. C’est l’occasion parfaite pour piocher un livre sur votre pile en attente ! Vous vivez en Belgique ? Vous avez alors le choix de faire le trajet Bruxelles - Venise sur la journée, ou de nuit. Avec deux correspondances, il faut compter un peu plus de seize heures pour atteindre la gare de Venezia Santa Lucia, en plein centre de Venise. Ainsi, les vacances commencent dès le premier pas !

Suivez notre itinéraire pour découvrir le centre-ville de Venise et les visites coup de coeur à ne pas manquer :

Visiter Venise en 3 jours : jour 1 

Visiter Venise en 3 jours : jour 2

Visiter Venise en 3 jours : jour 3

Visiter Venise en 3 jours : jour 1

9 h : la place Saint-Marc

Visiter Venise, c’est prendre au moins une fois son café matinal sur la Place Saint-Marc pour s'imprégner de l’ambiance tellement particulière de la ville. Autrefois centre politique, administratif et religieux, c’est aujourd’hui un lieu de fête et de réception. En traversant la place, vous marcherez d’abord sur la piazza, la partie située entre la basilique Saint-Marc et l’aile Napoléon. Vous passerez ensuite sur la piazzetta, qui relie le campanile et la lagune. Fait intéressant : la place St Marc est la seule à être une « piazza » à Venise, les autres places sont des « campo ».

10 h : la basilique Saint-Marc

La basilique Saint-Marc est probablement l’édifice le plus prestigieux de la ville. Son histoire est assez insolite. En l’an 826, deux marins vénitiens volent le corps de l’évangéliste Marc pour le ramener à Venise. Ils ont dû le cacher sous des carcasses de porcs afin d’éviter que les Sarrasins ne le trouvent. C’est donc pour abriter cette relique que la basilique a été construite. Avant d'entrer, arrêtez-vous devant la façade et le grand portail, admirablement décorés de magnifiques mosaïques byzantines, de bas-reliefs et de sculptures.

11 h : le palais des Doges

Comme son nom l’indique, le palais était autrefois la résidence des Doges de la République de Venise. Il date du XIVe siècle et symbolise le siège de l'ancien pouvoir. En vous approchant, vous remarquerez une caractéristique bien particulière de son architecture : l’inversion des masses. En effet, la partie basse présente une architecture légère à colonnes, alors que dans la partie haute, l’architecture est pleine et massive.

13 h : le pont des Soupirs

Connaissez-vous la légende de cette construction inhabituelle ? Le pont reliant le palais des Doges aux prisons, les accusés condamnés au palais étaient conduits à la prison par ce pont. Et tout au long du trajet, ils soupiraient car ils voyaient Venise pour la dernière fois, à travers deux petites fenêtres grillagées. En effet, ce pont en marbre blanc qui date du XVIe siècle et surplombe le canal Rio de la Canonica, est fermé de tous côtés ! Avec le fameux pont Rialto, c'est un des incontournables de Venise.

15 h : un tour en gondole sur le Grand Canal

Quand on pense voyage à Venise, on imagine tout de suite le gondolier vénitien par excellence avec canotier, pantalon noir, chemise blanche ou t-shirt rayé. La balade traditionnelle sur les canaux vénitiens fait en effet partie des activités incontournables lors d'un séjour dans la cité des eaux. Embarquer sur la gondole peut surprendre : vous êtes vraiment proche de l’eau, ce qui permet de voir Venise sous un autre jour. Le saviez-vous ? Le canotier en paille est spécialement conçu pour flotter s’il tombe à l’eau.

17 h : le palais Grassi

Datant du XVIIIe siècle, c’est le dernier palais à avoir été construit sur le Grand Canal avant la chute de la République de Venise. Propriété de l’homme d’affaires François Pinault qui l’a dédié à l’art contemporain, le Palais Grassi peut être atteint en vaporetto. En rentrant dans le palais, la première chose frappante est l’escalier d’honneur, peint par Michelangelo Morlaiter et Francesco Zanchi. À l'intérieur, vous pourrez découvrir des expositions temporaires basées sur la collection de la fondation Pinault.

 

Visiter Venise en 3 jours : jour 2

9 h : Murano

En 1291, Venise est victime de plusieurs incendies. Le Sénat décide alors d’interdire la fabrication du verre dans la cité, et les verriers s’exportent à Murano – l'île devient le centre mondial de la verrerie. Aujourd’hui, cette réputation n'est pas altérée et de nombreuses boutiques continuent à vendre du verre de Murano. Prenez une demi-journée pour visiter Murano, la plus grande des îles de la lagune de Venise : située au nord de la ville, elle est facilement accessible en vaporetto (10 minutes).

11 h : le Musée du verre

Ce musée est à voir ne serait-ce que pour le lieu où il est installé. Ce palais, de style gothique flamboyant, est l’ancienne résidence des évêques de Torcello. À l’intérieur, le musée du verre retrace l’histoire de cet art siècle après siècle et explique les différentes techniques employées. Vous pourrez y apprécier des pièces exceptionnelles tels que des lustres ou des coupes. Vous assisterez même en direct au soufflage du verre.

12 h : l'église Santi Maria e San Donato

L’église Santi Maria e San Donato a été fondée au VIIe siècle. C’est l’un des premiers sanctuaires à apparaître dans la lagune. Au XIIe siècle, elle est reconstruite dans le style veneto-byzantin que l'on peut encore admirer aujourd'hui. L’abside contient une superbe mosaïque de la Vierge vêtue de bleu sur un fond or. Levez les yeux vers le plafond : pouvez-vous deviner de quelle forme il s’agit ? C’est celle d’une carène de bateau (la partie immergée de la coque).

13 h : antipasti et piatti

On ne s’en cache pas, si on voyage en Italie, c’est aussi pour la gastronomie. Attablez-vous dans un petit restaurant typique, avec nappes à carreaux et bougies. Commencez par les antipasti en commandant des cicchetti, un amuse-bouche accompagné d’un verre de Spritz. Pour le plat principal, les amateurs de viande apprécieront le foie à la vénitienne. Il s’agit de foie de veau ou de porc, cuit avec des oignons caramélisés et accompagné de polenta.

15 h : le palais Grimani

Retour à Venise pour l’après-midi. Situé dans le quartier du Castello, le palais Grimani ne comptait au départ que deux ailes. C’est sous l’impulsion de Giovanni Grimani que deux autres ailes ont été ajoutées au bâtiment, lui donnant ainsi sa forme carrée. Cela paraît bizarre au début : il n’y a pas de mobilier. Néanmoins, les salles sont ornées de magnifiques décors du XVIe siècle.

17 h : la Scuola di San Giorgio degli Schiavoni

Plus facile à lire qu’à dire. Les « scuole » étaient en fait des corporations laïques. Les liens entre leurs membres pouvaient être professionnels ou non. Toujours dans le quartier du Castello, vous trouverez la Scuola di San Giorgio degli Schiavoni, une confrérie de marchands et de marins reconnue par Venise en 1451. En français, « Schiavoni » signifie « Esclavons », désignant une population de la Croatie actuelle dont une partie appartenait à l’Empire vénitien au XVe siècle. Ne manquez pas non plus la Scuola Grande di San Rocco, un des édifices les mieux décorés de la ville.

 

Visiter Venise en 3 jours : jour 3

9 h : le quartier du Cannaregio

Après autant de faste, prenez le temps de vous promener dans le quartier typique du Cannaregio. C’est le meilleur endroit pour prendre le petit-déjeuner, trouver des souvenirs et acheter des produits artisanaux authentiques. Sur place, visitez également la belle église de la Madonna dell’Orto, facilement reconnaissable à sa façade gothique, composée de briques et de pierres blanches. Consacrée à Saint Christophe, patron des voyageurs, elle date de 1350 et abrite de précieuses peintures du Tintoret.

11 h : le quartier juif

Dans le même quartier du Cannaregio, découvrez l'ancien ghetto. Ici, pas de grands monuments à admirer, mais des rues qui racontent l’histoire de la population juive à Venise. À l'origine, ils n'avaient pas le droit d'y habiter et venaient dans le quartier en tant que marchands. Il a fallu attendre le XIVe siècle pour que les premiers Juifs (qui en avaient les moyens) s’y installent. Le site d’une fonderie leur est finalement attribué. Anecdote : le terme « geto » désigne la fonderie, terme repris pour nommer un quartier réservé à la population juive.

12 h : la pointe de la Douane

À l’extrémité du quartier de Dorsoduro, vous apercevrez le bâtiment qui abritait la douane vénitienne au XVe siècle. Son rôle était d’inspecter toutes les marchandises entrant sur le territoire. Transformé en musée, il est actuellement géré par la fondation Pinault. La pointe offre également un point de vue exceptionnelle sur la place Saint-Marc et les îles de Giudecca et de San Giorgio Maggiore. Conseil : revenez-y au coucher du soleil, les couleurs qui apparaissent à l'horizon sont somptueuses.

14 h : une pause sucrée

Après l'effort, le réconfort ! En fin de déjeuner, commandez un tiramisu. Avec ses biscuits imbibés de café, le mascarpone fondant et le cacao saupoudré sur le dessus, c'est le dessert préféré des Vénitiens, qui le célèbrent le 17 janvier lors de la journée internationale du tiramisu. Le saviez-vous ? Tiramisu signifie « remonte-moi » ou « tire-moi vers le haut », dans le sens de remonter le moral de quelqu’un.

16 h : le théâtre La Fenice

« Fenice » veut dire « phoenix » en français et symbolise un oiseau mythologique qui renaît de ses propres cendres. Plusieurs fois détruit par les flammes puis reconstruit, ce théâtre vénitien porte bien son nom. Son cadre est prestigieux : il peut accueillir 98 musiciens, un chœur d’opéra de 66 personnes et plus d’un millier de spectateurs. Il s'agit ainsi d'un des lieux les plus emblématiques de la culture italienne et des scènes d’art lyrique. De quoi clore votre week-end en beauté.

Des édifices magnifiques et riches en art et histoire, des gondoles pittoresques et une gastronomie aux parfums de la Méditerranée, voilà qui définit bien la cité des lagunes. Visiter Venise en trois jours permet une échappée belle du quotidien. Vous souhaitez y retourner ? Réservez rapidement et facilement votre billet de train sur Trainline pour un intermezzo spontané sur les rives de la mer Adriatique !