Jour 1 : le Milan historique

9 h - Le château des Sforza et le parc Sempione

Débutez votre séjour par le château des Sforza, situé en plein centre-ville. Construit au XIVe siècle par la famille Visconti afin de lutter contre les menaces extérieures, il abrite aujourd’hui plusieurs musées – dont la Pinacothèque, qui recèle l’une des plus importantes collections d’art d’Italie avec des œuvres du XIIIe au XVIIIe siècle. À l’arrière du château, se trouvent les 47 hectares de verdure du parc Sempione où vous pourrez admirer l’Arche de la Paix, construite au XIXe siècle en hommage aux victoires napoléoniennes. Depuis le sommet de la Tour Branca, haute de 108 m, vous bénéficierez d’une vue panoramique sur tout Milan.

11 h - Le quartier de Brera et le Quadrilatero d’Oro

Depuis le parc, il ne faut pas plus de dix minutes de marche pour atteindre le quartier de Brera qui échappe à l’urbanisation de Milan. Ses petites rues pavées bordées de cafés, ses bars, ses jolies boutiques et ses restaurants font de Brera un quartier mi-bourgeois mi-bohème très tendance. Une dizaine de minutes de marche vers l’est, et vous arrivez au fameux Quadrilatero d’Oro ou « Carré de la mode ». Délimité par la Via Montenapoleone, le Corso Venezia, la Via della Spigia et la Via Manzoni, le quartier n’abrite que des boutiques de luxe et nous rappelle que Milan est aussi une capitale renommée de la mode et du design. Si y faire du shopping requiert un budget conséquent, s’y promener et faire du lèche-vitrines est en revanche tout à fait accessible. Le plus ? On peut y admirer de riches demeures dont beaucoup remontent au XVIIe siècle. Si l’histoire de la mode vous attire, vous pourrez également visiter le palais Morando, qui abrite un musée de la mode.

13 h - La Scala

Continuez votre promenade en vous redirigeant vers le sud. Arrêtez-vous à la fameuse boulangerie Luini afin de goûter un panzerotto, sorte de chausson fourré. L’établissement date de 1949 et ne désemplit jamais, mais rassurez-vous, on y est toujours servi rapidement. Il ne vous faudra ensuite que 7 minutes pour parvenir à la Scala, opéra international dont la réputation n’est plus à faire. Si l’édifice semble relativement modeste, sachez que la salle des spectacles est somptueuse. Vous pouvez la visiter ou encore mieux, assister à une représentation en soirée.

14 h - La galerie Vittorio Emmanuel II

Pour rejoindre la fameuse cathédrale du Duomo, continuez en traversant la somptueuse galerie Vittorio Emmanuel II. Cette galerie commerçante historique, de style néo-classique aux accents baroques, est un incontournable de Milan. Vous y déambulerez entre boutiques de luxe, antiquaires, librairies et finirez par tomber sur le Camparino, un café historique datant de 1827. Sa solide structure en acier, son impressionnante verrière et sa mosaïque du taureau (que l’on dit porte-bonheur) valent le détour. L’histoire raconte cependant que son architecte, Giuseppe Mengoni, y aurait perdu la vie en tombant d’un échafaudage en 1877.

16 h - La cathédrale du Duomo

Appelée aussi cathédrale de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge, le Duomo est l’emblème de Milan et la troisième plus grande cathédrale du monde. Sa construction a débuté en 1386 et s'est étendu sur plus de cinq siècles. Sa façade est impressionnante avec ses quelques 125 antennes et 2 300 statues. Profitez-en pour admirer le coucher du soleil depuis la terrasse panoramique : les Milanais racontent qu’il est possible d’y apercevoir le Mont Blanc par temps clair.

18 h - Soirée dans les Navigli

Rejoignez ensuite en tramway le quartier pittoresque des Navigli, qui signifie « canaux » en italien. Appelé aussi la petite Venise, cet ancien quartier industriel a vu naître au XIIe siècle deux canaux : le Navigli Grande et le Navigli Pavese, dans le but de relier le centre de Milan aux lacs de la région lombarde. L’objectif était alors de faciliter le ravitaillement de la ville mais aussi d’acheminer les matériaux de construction pour la cathédrale. L'ambiance festive et l'animation du quartier en font le lieu idéal pour prendre l’aperitivo le soir. Saviez-vous que c’est d’ailleurs à Milan même qu'est née la tradition de l’aperitivo ? Plus qu’un apéritif, c’est un véritable moment de partage et de convivialité où la boisson s’accompagne d’amuses-bouches typiques : légumes grillés, tranches de pizza, charcuteries, fromages… une gastronomie simple et appétissante !

Jour 2 : l’autre visage de Milan

10 h - Porta Nuova

Pour cette deuxième journée, rendez-vous dans le quartier de Porta Nuova, un quartier d’affaires qui a vu le jour en 2009. L’un de ses édifices majeurs est le Bosco Vertical qui impressionne par la profusion de ses jardins suspendus. Constitué de deux tours, respectivement de 76 et 110 mètres de hauteur, c’est un important complexe architectural, réalisé conjointement par des horticulteurs et des botanistes.

11 h - Le concept store 10 Corso Cosmo

À moins d’une dizaine de minutes là, faites halte au 10 Corso Cosmo, un concept store inédit dont l’entrée se situe dans la cour d’un immeuble. Quelques secondes dans ce magasin suffisent pour réaliser que Milan est la capitale du design. Vêtements de créateurs, galerie et librairie d’art avec d’incroyables ouvrages sur le graphisme, la mode et la photographie sont les pépites que vous y trouverez. Avant de partir, n’oubliez pas de faire escale sur son incroyable rooftop. À partir d’ici, vous avez le choix entre plusieurs alternatives selon vos goûts. Si vous êtes amateurs d’art renaissant (et que vous avez réservé vos billets à l’avance), vous pourrez contempler le tableau de la Cène dans l’église Santa Maria delle Grazie. À l’inverse, si vous préférez l’art contemporain, rendez-vous à la Fondation Prada dans le sud de Milan. Enfin, si vous êtes en quête d’un quartier alternatif, allez explorer le vibrant quartier de Lambrate.

13 h - Le tableau de la Cène

Réalisée par Léonard de Vinci entre 1495 et 1497, la Cène est l’une des peintures les plus célèbres du monde. On peut la contempler dans l’ancien couvent des Dominicains de Santa Maria delle Grazie, bâti en 1463. Avec ses 880 cm de large et 460 cm de hauteur, cette huile sur plâtre est impressionnante. Attention, contempler cette œuvre se mérite : il est nécessaire de réserver son entrée à l’avance en achetant ses billets sur le site officiel.

15 h - La Fondation Prada

Prenez ensuite le métro ou le tramway pour rejoindre la Fondation Prada, située dans l’ancien quartier industriel de Largo Isarco. Cette ancienne distillerie transformée en centre d’art contemporain est un véritable bijou. En parlant de tramway, saviez-vous que les plus vieux sont en service depuis les années 30 ? Sachez que la ligne 20 permet de faire le tour de la ville : des commentaires y sont disséminés en plusieurs langues.

17 h - Lambrate

Hors des sentiers battus, Lambrate est un quartier particulièrement réputé pour sa vie culturelle et artistique bouillonnante. Si vous y venez à Milan le troisième dimanche du mois, sachez que vous pourrez profiter des puces du East Market. Allures de villages, lieux industriels réhabilités, créateurs de mode et boutiques d’illustrateurs font de Lambrate le nouveau quartier bobo à la mode.

Facilement accessible depuis des villes telles que Lyon, Turin ou encore Genève, rien de plus simple que goûter à la dolce vita italienne et de visiter Milan en 2 jours. Rendez-vous dès maintenant sur notre site pour comparer les horaires et tarifs et réserver au meilleur prix !