Vous planifiez un week-end en Provence ? Découvrez notre sélection des meilleurs endroits à visiter à Arles et dans ses environs. Cette ancienne cité romaine a hérité d'un patrimoine architectural impressionnant. Cela vaut le détour. Ne manquez pas d'y découvrir en passant l'héritage culturel laissé par le célèbre peintre Van Gogh. Et si vous aimez les espaces naturels, la Camargue vous attend à deux pas. Vous voulez en savoir plus pour organiser votre séjour ? C'est parti, suivez le guide !

 

Amphithéâtre romain

Les Arènes d'Arles sont incontestablement l'attraction touristique la plus visitée de la ville. Elles ont été construites quelques décennies après le Colisée de Rome et étaient destinées à un usage similaire : offrir à la population des divertissements assurés par des combats de gladiateurs et des courses de chars. Les arènes sont toujours utilisées actuellement pour les événements culturels, concerts et corridas. À l’extérieur, vous remarquerez peut-être des tours. Il s’agit de vestiges médiévaux datant de l'époque où les arènes servaient de citadelle qui abritait près de 200 maisons. L'amphithéâtre se situe au cœur de la ville antique, 750 mètres au sud de la gare d'Arles, après la place Lamartine.

La Cathédrale Saint-Trophime

Cet édifice religieux fait partie des sites de la ville classés au patrimoine mondial de l'Unesco. Vous comprendrez pourquoi lorsque vous vous approcherez de la porte principale. Celle-ci est entourée d'un ensemble de sculptures romanes parmi les plus célèbres de France. Elles représentent toutes sortes de scènes bibliques. Au niveau du tympan de la porte, vous pourrez identifier une scène représentant Jésus avec ses douze apôtres, et au-dessus une quarantaine d'anges. À l’intérieur de la cathédrale, vous découvrirez des sarcophages d’origine chrétienne, des plaques et des épitaphes du XIIIe siècle, des peintures baroques et neuf tapisseries d’Aubusson datant du XVIIe siècle. La cathédrale Saint-Trophime se situe sur la place de la République, 250 mètres au sud sud-ouest des Arènes, après le théâtre antique.

Les Thermes de Constantin

Au XIXe siècle, des fouilles archéologiques ont mis en évidence l’un des complexes balnéaires romains les plus complets en France. Ces thermes ont été attribuées à l'empereur Constantin. Le caldarium (bain chaud) est probablement la partie la plus intéressante. Il repose sur l'hypocauste, un système de chauffage au sol. Il comprend trois piscines carrelées dont l'une est murée par une abside semi-circulaire munie de fenêtres. Le caldarium communique avec le tepidarium (bain tiède) et le laconicum (étuve sèche). Les thermes de Constantin se situent dans la rue du Grand Prieuré, en rive gauche du Rhône, à 750 mètres de la gare.

Musée départemental Arles Antique

Ce musée est le complément idéal de votre visite des monuments antiques d'Arles. De nombreux objets récupérés dans des sites archéologiques illustrent la vie des habitants à l'époque romaine. Le musée est rempli de sculptures, mosaïques et sarcophages du début de la chrétienté et de fragments décoratifs de bâtiments comme le théâtre. Une des expositions les plus récentes est un chaland gallo-romain découvert dans le Rhône en 2004 et exposé aujourd'hui entouré de sa cargaison d'amphores. Est également exposée l'imposante statue de l'empereur Auguste qui se trouvait autrefois dans le théâtre. Le musée départemental Arles Antique se situe sur la rive gauche du Rhône, à 1,3 kilomètres des Arènes et deux kilomètres de la gare.

L'espace Van Gogh

Vincent van Gogh a vécu à Arles à la fin de sa vie. Il s'est inspiré de scènes de la ville pour réaliser plus de 300 peintures, dont les plus acclamées sont "Terrasse de café sur la place du Forum", "Nuit étoilée sur le Rhône" et "La Maison jaune", là où il séjourna – Place Lamartine, près de la gare. L'Office de Tourisme organise une visite à pied de dix sites où le peintre installa son chevalet pour immortaliser les scènes dans ses œuvres. L'ancien hôpital principal d'Arles est devenu aujourd’hui l'espace Van Gogh. C’est là que le peintre avait été admis après s'être coupé le lobe de l'oreille gauche. La cour de l'hôpital a été aménagée afin de ressembler le plus possible à son célèbre tableau "Le Jardin de l'Hôtel de Dieu". L'espace Van Gogh se situe près du boulevard des Lices, à 500 mètres à l'ouest des Arènes.

Abbaye de Montmajour

Pour les passionnés d'architecture religieuse, à quatre kilomètres au nord de Arles, se trouve l'abbaye bénédictine de Montmajour. C'est un ensemble de bâtiments religieux comprenant plusieurs parties construites à différentes époques. La plus ancienne était un ermitage taillé dans le roc dans les années 1000. Elle est accompagnée d'un cloître datant du XIIe siècle et du monastère fortifié de Saint-Pierre datant du XIVe siècle. Ce dernier comprend la tour Pons de l’Orme, haute de 26 mètres. Elle est munie de créneaux utilisés pour défendre le monastère. L’abbaye est accessible à pied, à vélo ou en bus depuis la gare SNCF. Dans ce dernier cas, prenez la ligne 29 en direction de Salon de Provence.

Château d'Estoublon

Dans l'arrière-pays arlésien des Alpilles, le château d'Estoublon se dresse majestueusement sur les hauteurs de la ville de Fontvieille, à 10 km de Arles. Ce domaine viticole certifié en agriculture biologique offre à la dégustation et à la vente des vins d'exception et des huiles d'olive élaborés sur place. Vous pourrez y admirer ses magnifiques jardins et ses bâtiments du XVIIIe siècle, salles du château, chapelle, moulin et restaurant. Ce dernier, le Bistrot Mogador, vous accueillera pour une étape gourmande inoubliable. Pour vous rendre jusqu'à Fontvieille depuis Arles, vous avez le choix entre différents modes de transport. Fontvieille dispose de sa propre gare. Savourez les paysages au rythme du petit train des Alpilles ! Le trajet dure 40 minutes. Vous avez l'esprit autonome ? Le vélo est une bonne option.

Parc régional de la Camargue

La ville d'Arles est située au nord de la Camargue, une zone écologique humide, délimitée par les embouchures du Gard et du Rhône. C'est un territoire fait de marécages et de lagunes, que les hommes ont partiellement mis en valeur en créant des rizières et des salines. Mais une grande partie est protégée. Elle constitue le parc régional de la Camargue. Il est réputé pour ses espaces ouverts et sa faune particulière. Vous y découvrirez notamment les marais du Vigueirat et le parc ornithologique du Pont de Gau. Pour cette destination, un conseil : emmenez vos vélos ! Avec ses terrains plats, la Camargue se prête très bien à une découverte à bicyclette.

 

Alors, convaincus pour votre séjour dans les Bouches-du-Rhône ? Venez visiter Arles sans plus attendre ! Et si vous avez le souci d'éviter les trafics routiers, limiter votre empreinte écologique, voyager zen, pas de problème : la ville est accessible en train. Vous arriverez directement au cœur d'Arles, depuis toutes les grandes villes de France et d'Europe, grâce au réseau de la SNCF et de ses relais européens. Si vous partez depuis Liège, compter 7h30 de trajet. Depuis Paris-Gare-de-Lyon, compter 4 heures. Depuis Toulouse, 3h30. Depuis Lyon-Part-Dieu, ce ne sont que 2h30 de trajet. Peu importe la ville dont vous partez, vous trouverez des billets à petit prix sur Trainline. Bonne découverte.